L’artiste engagée sud-africaine Mamela Nyamza remet en cause les préjugés de toutes sortes avec un humour ravageur, elle chorégraphie ici pour la première fois une pièce pour les cinq très jeunes danseurs des Soweto’s Finest.

Très engagées et téméraires, les femmes chorégraphes en Afrique du Sud n’ont pas fini de faire parler d’elles. Parmi celles qui émergent, à l‘instar de Dada Masilo, la chorégraphe et performeuse Mamela Nyamza surprend la scène internationale avec ses créations vibrantes et résolument engagées, à l’humour ravageur, qui dénoncent toutes formes d’inégalités et de violences dans la société contemporaine sud-africaine. Les Soweto’s Finest sont cinq danseurs virtuoses, très jeunes. Ils dansent le ishbuja, une danse urbaine qui embarque le public avec une puissance percussive rare, très ancrée dans l’Afrique zouloue. Mamela Nyamza a décidé pour la première fois de créer pour les garçons de Soweto ; ce spectacle réunit ainsi deux générations d’artistes et deux conceptions de la danse opposées. La rencontre entre la chorégraphie contemporaine et la danse urbaine est une grande première en Afrique du Sud. Mamela a vécu la fin de l’apartheid, les années 90. Les Soweto’s Finest appartiennent à la génération post-apartheid confrontée à une autre situation tout aussi préoccupante. Ce spectacle est un audacieux et passionnant défi.

Durée: 1h

NOVEMBRE
Lundi 18
19:30

Série 1 : 29-26 €

Série 2 : 25-22 €

-18ans / Pass -30ans : 17 €

Essayez autre
chose
25-26 mars 2014
Ulf Langheinrich
Movement C