On ne dira jamais assez à quel point Saburo Teshigawara est un artiste majeur de la création en Asie. Son oeuvre abstraite, d’une beauté visuelle à couper le souffle, donne à voir dans sa rigueur et sa netteté, une forme d’idéogramme vivant. Danseur prodigieux, son corps désarticulé avec une évidence qui laisse coi, électrise l’air sans relâche. La violence intime avec laquelle il s’engouffre dans sa danse est saisissante. À chaque instant, souplesse et tension se relaient dans un mouvement continu et poétique. Après Absolute Zero pour la Biennale et la pièce Luminous à la Maison de la Danse, Saburo Teshigawara présente son dernier solo Miroku où l’esthétisme triomphe à chaque pas. Dans un impressionnant décor-écrin de lumière évanescente, sa silhouette dessine des circonvolutions sans cesse nouvelles dont il semble se surprendre lui-même. C’est cet étonnement, cet égarement même devant son mouvement qui rendent sa présence si singulière. Inoubliable.

Durée: 1h

MAI
Jeudi 14
20:30
Samedi 16
20:30

23-30€