10-11 mars 2017

WHACK!!

Philip Connaughton / Ashley Chen

Maison de la Danse

Deux jeunes chorégraphes prometteurs proposent une pièce détonnante et pleine d’humour.

Ancien danseur de la prestigieuse Merce Cunningham Dance Company et du Ballet de l’Opéra de Lyon, Ashley Chen a collaboré en tant qu’interprète avec de nombreux chorégraphes avant de signer lui-même ses propres pièces. Whack!! est un projet imaginé en duo avec le chorégraphe irlandais Philip Connaughton qui traite des causes et des conséquences de deux corps en collision dans l’espace. À la fois tendres et drôles, complices et violents, les deux danseurs laissent le soin aux spectateurs d’interpréter la nature de leurs gestes… On est captivé par cette relation imprévisible et l’alchimie qui se dégage entre ces deux interprètes. Un voyage énergique qui donne la pêche !

COMPAGNIE KASHYL / COMPAGNIE PHILIP CONNAUGHTON - WHACK!! - 2015 - 3 interprètes - Chorégraphie et danse Ashley Chen, Philip Connaughton - Autre interprète Kai Therrien Chen - Création lumière Adrian Mullan

Production : Compagnie Kashyl, Compagnie Philip Connaughton. Coproduction Project Arts Center - Dublin, CCN Thomas Lebrun - Tours dans le cadre d’une résidence de création, Paris Réseau Danse (CDC Atelier de Paris-Carolyn Carlson, L’Étoile du Nord - Paris, Micadanses / ADDP - Paris, Le Studio Le Regard du Cygne - Paris). La compagnie bénéficie du soutien de Abron Arts Center - New York, Dance House - Dublin, Culture Ireland, Conseil Régional de Normandie.

Durée: 50 MIN

Lieu
Maison de la Danse
MARS
Vendredi 10
19:15
Samedi 11
17:00
Samedi 11
19:15

TARIF UNIQUE : 10€

OUVERTURE DES LOCATIONS

Internet : 7 octobre à 11h

Guichet, téléphone… : 11 octobre

En savoir plus

10-11 mars 2017

Kalakuta Republik

Serge Aimé Coulibaly

Maison de la Danse

Avec Kalakuta Republik, Serge Aimé Coulibaly livre une pièce engagée qui va réveiller nos cœurs et nos consciences.

Avant de signer ses propres pièces, Serge Aimé Coulibaly a collaboré avec deux grands chorégraphes contemporains, Alain Platel et Sidi Larbi Cherkaoui. Pour Kalakuta Republik, le chorégraphe d’origine burkinabè s’est inspiré de la vie sulfureuse de Fela Kuti, chanteur, saxophoniste et homme d’orchestre nigérian. Cet artiste engagé a passé sa vie à combattre la corruption du pouvoir et des multinationales installées dans son pays. Kalakuta Republik traduit cette urgence sur scène par une danse sensuelle et virtuose et des chants directement inspirés par la musique de ce personnage légendaire. La Maison de la Danse vibrera ainsi aux sons de l’afrobeat, une synthèse entre le jazz, le funk et la musique traditionnelle nigériane ! Une pièce haute en couleur, qui pose de manière cruciale la question de l’engagement de l’artiste et notre ouverture à toutes les différences.

FASO DANSE THÉÂTRE / SERGE AIMÉ COULIBALY - Kalakuta Republik / Création 2017 - 7 danseurs, 1 musicien - Concept et chorégraphie Serge Aimé Coulibaly - Création et interprétation Antonia Naouele, Marion Alzieu, Adonis Nebié, Sayouba Sigué, Serge Aimé Coulibaly, Ahmed Soura, Ida Faho - Création musique Yvan Talbot - Création vidéo Eve Martin - Dramaturgie Sara Vanderieck - Assistant à la chorégraphie Sayouba Sigué - Scénographie et costumes Catherine Cosme - Création lumière Hermann Coulibaly - Création son Sam Serruys

Production Faso Danse Théâtre, Halles de Schaerbeek - Bruxelles. Coproduction déléguée Halles de Schaerbeek - Bruxelles. Coproduction Maison de la Danse - Lyon, Torinodanza - Turin, Le Manège  – Scène nationale de Maubeuge, Le Tarmac - La scène internationale francophone - Paris, Les Théâtres de la ville de Luxembourg, Ankata - Bobo Dioulasso, Les Récréâtrales - Ouagadougou, Festival Africologne - Cologne, De Grote Post - Ostende. Avec le soutien du musée des Confluences de Lyon pour l'accueil en résidence.

   

   

Durée: 1h30

Lieu
Maison de la Danse
MARS
Vendredi 10
20:30
Samedi 11
20:30

TARIF C

SÉRIE 1: 32-30€

SÉRIE 2 : 28-26€

- 18 ANS : 16€

OUVERTURE DES LOCATIONS

Internet : 7 octobre à 11h

Guichet, téléphone… : 11 octobre

En savoir plus

 

 

Représentation du samedi 11 mars à 20h30 avec audiodescription

Accueil personnalisé pour le public aveugle ou malvoyant par Valérie Castan
Plus d'informations

08-09 mars 2017

Cementary

Patricia Apergi

Toboggan/Decines

La chorégraphe grecque Patricia Apergi livre le portrait sans concession d’une société athénienne en plein bouleversement.

Invitée en 2014 à la Biennale de la danse de Lyon, Patricia Apergi poursuit son chemin artistique de manière très déterminée. Alors que la Grèce s’enfonce chaque jour un peu plus dans la crise, cette jeune femme au tempérament d’acier livre une danse énergique, musicale et hypnotique nourrie par le chaos urbain et les gestes quotidiens. La réalité athénienne dans laquelle les sans-abris et les migrants sont chaque jour plus nombreux est le terrain d’inspiration de sa dernière création, Cementary. Une image qui pourrait devenir demain la réalité de toutes nos villes européennes. Quelle vie s’invente dans ces nouveaux espaces ? Comment continuer à exister malgré tout ? Avec force et détermination, la chorégraphe se fait l’écho d’une génération sacrifiée, en résistance face au pouvoir.

PATRICIA APERGI / AERITES DANCE COMPANY - Cementary / Création 2017 - 6 danseurs - Chorégraphie Patricia Apergi assistée de Dimitra Mitropoulou - Composition musicale Vassilis Mantzoukis - Costumes Vassiliki Syrma - Lumière Nikos Vlassopoulos - Set Dimitris Nassiakos

Production : Onassis Cultural Centre Athens
Coproduction et résidences : Maison de la Danse dans le cadre du Pôle Européen de Création, Centro de Criação de Candoso - Guimaraes, O Espaco do Tempo - Montemor-o-Novo
Avec le soutien de Hellenic Ministry of Culture and Sport

La Fondation BNP Paribas soutient les résidences et les créations internationales de la Maison de la Danse.

Durée: 1h

Lieu
Toboggan/Decines
MARS
Mercredi 8
20:30
Jeudi 9
20:30

TARIF D

SÉRIE UNIQUE : 20-18€

- 18 ANS : 13€

OUVERTURE DES LOCATIONS

Internet : 7 octobre à 11h

Guichet, téléphone… : 11 octobre

En savoir plus

05-07 mars 2017

MINUIT / Tentatives d'approches d'un point de suspension

Yoann Bourgeois

Maison de la Danse

Le circassien Yoann Bourgeois, à la fois jongleur, acrobate et danseur, revient pour un projet qui va réellement mettre la Maison sens dessus dessous !

Ce spectacle sera précédé de 3 performances de 10 minutes présentées en différents lieux de la Maison de la Danse qui seront autant d’occasion de s’immerger dans l’univers poétique de cet artiste.

Ces performances seront jouées 3 fois chacune et démarreront 1h avant le début de la représentation : 
Hourvari (studio Jorge Donn) , Dialogue (Espace réception), Fugue Balle (restaurant Ginger & Fred)
> Dimanche 5 mars : 14h / 14h20 / 14h40
> Lundi 6 mars : 18h30 / 18h50 / 19h10
> Mardi 7 mars : 19h30 / 19h50 / 20h10

Entrée libre aux porteurs d’un billet pour le spectacle du jour, sans réservation et dans la limite des places disponibles 


Jeune artiste passé par la danse et le cirque, Yoann Bourgeois poursuit son ascension fulgurante. Après avoir créé sa compagnie en 2010, il a été récemment nommé à la codirection du Centre chorégraphique national de Grenoble. À chaque nouvelle pièce, cet artiste exigeant et pluridisciplinaire se donne des contraintes physiques et rythmiques qui l’emmènent plus loin dans la recherche de ce qu’il nomme le « point de suspension », ce moment qui suit l’élan et précède la chute. Pour sa venue à Lyon, Yoann Bourgeois a élaboré un programme unique « made in Maison de la Danse », composé de pièces courtes qui se déploieront à la fois dans la grande salle et dans d'autres espaces du théâtre… Une occasion de voir la Maison comme vous ne l’avez jamais vue et de traverser l’univers poétique et profondément humain de celui qui s’affirme comme l’un des meilleurs artistes de sa génération.

YOANN BOURGEOIS / CCN DE GRENOBLE - MINUIT Tentatives d’approches d’un point de suspension - 2014 - 4 artistes - Mise en scène Yoann Bourgeois avec la complicité de Laure Brisa et Marie Fonte - Musique Laure Brisa, Philip Glass - Création sonore Antoine Garry - Lumière Jérémie Cusenier

roduction déléguée CCN de Grenoble - codirection Yoann Bourgeois et Rachid Ouramdane. Coproduction Compagnie Yoann Bourgeois, Tandem Scène Nationale - Arras-Douai, Agora Centre Culturel PNAC - Boulazac Aquitaine. Yoann Bourgeois bénéficie du soutien de la Fondation BNP Paribas pour le développement de ses projets et est en résidence territoriale à la Capi / Théâtre du Vellein. Le CCN de Grenoble est financé par la DRAC Rhône-Alpes, la Ville de Grenoble, le Département de l’Isère, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et soutenu par l’Institut français pour les tournées internationales.

Durée: 1h10

Lieu
Maison de la Danse
MARS
Dimanche 5
15:00
Lundi 6
19:30
Mardi 7
20:30

TARIF C

Série 1 : 32-30€

SÉRIE 2 : 28-26€

- 18 ANS : 16€

OUVERTURE DES LOCATIONS

Internet : 7 octobre à 11h

Guichet, téléphone… : 11 octobre

En savoir plus

19-19 mars 2016

Aurora / Three studies of flesh / P=mg

Meytal Blanaru / Mélanie Lomoff / Jann Gallois

Maison de la Danse

Trois courtes pièces signées et interprétées par trois fortes têtes et talents brûlants de sensibilités contemporaine, classique et hip hop.

De quoi sommes-nous faits ? Jusqu’à quel point l’éducation et les normes sociales conditionnent-elles notre façon d’être au monde ? Pour répondre à ces interrogations de façon tout à fait personnelle et sensible, Meytal Blanaru a puisé son inspiration pour Aurora, entre autres, dans les récits d’enfants dits « sauvages ». Ces enfants qui ont passé les premières années de leur vie sans aucun contact humain, élevés par des animaux ou condamnés à un sévère isolement par une famille maltraitante.
Dans Three studies of flesh, la danseuse Mélanie Lomoff et le compositeur de musique électronique Josh Anio Grigg s’inspirent de l’œuvre de Francis Bacon. À partir de l’étude de « la logique de la sensation », point de départ de l’œuvre du peintre, les créatures hybrides de Bacon se retrouvent transposées par la danse sur pointes. La danseuse invente une gestuelle unique faite de tensions extrêmes, déséquilibres, extensions à la limite de la contorsion.
P=mg est la formule physique qui définit la force de pesanteur exercée par la terre sur tout corps. Formée en danse hip hop et contemporaine, Jann Gallois imagine un espace où la gravité serait décuplée et où il faudrait s’adapter à cette nouvelle donnée. L’effort pour se mettre à la verticale exprimé par la danse est aussi une métaphore du poids qui pèse sur nous par notre éducation, nos origines : la danseuse finit par s’en servir pour aller plus loin et se tenir debout en pleine conscience.

MEYTAL BLANARU - Aurora - 2011 - Chorégraphie, interprétation, création lumière Meytal Blanaru - Musique Noam Dorembus - Costumes Yaarit Eliyahu - Dramaturgie Idit Herman
MÉLANIE LOMOFF - Three studies of flesh / Extrait - 2014 - Concept, chorégraphie, interprétation Mélanie Lomoff - Son live Josh Anio Grigg - Lumière Chris Swain
JANN GALLOIS / CIE BURNOUT - P=mg - 2013 - Chorégraphie, interprétation Jann Gallois - Création musicale Jean-Charles Zambo - Création lumière Cyril Mulon - Costumes Marie-Cécile Viault.
Crédit photographique : Three studies of flesh ; Brave Festival, Poland

MEYTAL BLANARU Coproduction Suzanne Dellal Center - Shades in Dance - Tel Aviv.
MÉLANIE LOMOFF Production Lee Smikle.
JANN GALOIS Production Cie BurnOut. Coproduction Initiatives d’Artistes en Danses Urbaines - IADU - Fondation de France-Parc de la Villette avec le soutien de la Caisse des dépôts et de l’Acsé. Accueils studio Halle aux Cuirs, Micadanses, Théâtre de Suresnes, Centre de danse du Galion.

 

Durée: 55 min

Lieu
Maison de la Danse
MARS
Samedi 19
17:00
Samedi 19
19:00

TARIF UNIQUE : 10 €

19-19 mars 2016

Je clique donc je suis / Petite forme de science-fiction magique

Thierry Collet

Maison de la Danse

Dans cette petite forme de science-fiction magique, les spectateurs sont priés de venir munis d’objets connectés : téléphones, ordinateurs portables et tablettes.

Ce n’est pas un spectacle comme les autres. C’est une réelle expérience interactive pour le public. 1) Chacun est invité à garder son téléphone portable allumé. 2) Le salle est en partie transformée en café Google. 3) Thierry Collet, l’artiste, comédien et magicien, revient d’ailleurs du Google Campus de San Francisco. 4) Il va nous montrer combien nos données les plus personnelles ne le sont plus du tout à l’ère d’Internet ; comment les géants de la consommation nous pistent ; et comment l’intelligence artificielle peut prendre le pouvoir. Ce spectacle n’est plus de la magie. Il est la réalité des possibilités de la technologie dans la société de consommation. C’est bluffant, un peu effrayant, et intellectuellement vital. Stéphanie Barioz

 À partir de 15 ans

THIERRY COLLET / COMPAGNIE LE PHALENE - Je clique donc je suis / Petite forme de science-fiction magique - 2014
Conception, interprétation Thierry Collet - Collaboration à l’écriture et à la mise en scène Michel Cerda - Collaboration artistique et technique Rémy Berthier
Crédit photographique : Nathaniel Baruch

Production Cie Le Phalène. Coproduction Le Forum, scène conventionnée de Blanc- Mesnil. Avec l’aide du Conseil Général de Seine-Saint-Denis. Avec le soutien du Théâtre de Rungis, Théâtre Firmin Gémier - La Piscine, Théâtre de Chelles, Théâtre des Sources de Fontenayaux- Roses. La Cie Le Phalène est soutenue par la DRAC Île-de- France - Ministère de la Culture et de la Communication. Thierry Collet est artiste associé à la Comète, scène nationale de Châlons-en-Champagne. Remerciements Xavier Jacquot pour ses conseils techniques. Administration Britt Harnisch - Diffusion Carol Ghionda - Chargée de production Léa Fort.

 

Durée: 1h

Lieu
Maison de la Danse
MARS
Samedi 19
15:00
Samedi 19
18:00

TARIF UNIQUE : 16 €

15-17 mars 2016

Haute Résilience

Groupe Entorse

Maison de la Danse

Un dialogue entre les textures sonores chauffées à blanc de Raphaëlle Latini et le mouvement convulsif de Samuel Lefeuvre.

Au sein du Groupe Entorse, Raphaëlle Latini et Samuel Lefeuvre ont mis en place une démarche expérimentale et vivante, à la fois conceptuelle et accessible. Dans la performance Haute Résilience, Samuel Lefeuvre déploie un engagement physique extraordinaire, où tout son corps semble en lutte avec des forces invisibles, renversé comme un fétu de paille, mais se relevant toujours. Véritable danseur-caoutchouc, il excelle dans l’art de l’improvisation et donne aux spectateurs la sensation de vivre un moment unique.

GROUPE ENTORSE - Haute Résilience - 2013
Chorégraphie et interprétation Samuel Lefeuvre - Création musicale, travail aux platines Raphaëlle Latini d’après la pièce ACCIDENS (ce qui arrive)
Crédit photographique : Virginie Meigné

Production Groupe Entorse. Administration, production et diffusion Les Indépendances. Avec le soutien du CENTQUATRE - Paris.

 

Durée: 20 min

Lieu
Maison de la Danse
MARS
Mardi 15
19:30
Mercredi 16
19:30
Jeudi 17
19:30

TARIF UNIQUE : 10 €

19 mars 2016

Hippopotomonstrosesquippedaliophobie* / Removing

Collectif Ès / Noé Soulier

Maison de la Danse

Une soirée, deux spectacles : la dérision du Collectif Ès et la recherche formelle de Noé Soulier. Deux facettes de la création d’aujourd’hui, sur le fil ténu de l’humour simple et du propos sensible.

L’hippopotomonstrosesquippedaliophobie, trente-six lettres au compteur, serait la peur phobique des mots jugés trop longs... La pièce éponyme des trois jeunes danseurs lyonnais du Collectif Ès scrute le rapport absurde que nous entretenons avec nos petites craintes quotidiennes. La pièce est composée d’épisodes, ou « Post-it chorégraphiques » qui se répètent, s’accélèrent ou se dilatent. Avec humour, ils manipulent les éléments chorégraphiques et théâtraux pour faire perdre au spectateur toute logique chronologique. Ils se donnent à fond, osent tout avec une parfaite maîtrise de leur danse. C’est jubilatoire et rafraîchissant.

Noé Soulier a beau être jeune, c’est une encyclopédie : toutes les danses l’intéressent, classique, contemporaine, et ce, sans limites. Dans cette création pour six danseurs, il explore différents mouvements motivés par des buts pratiques, tout en supprimant les indices qui permettent d’identifier ces buts avec certitude pour focaliser l’attention sur le mouvement lui-même. Par exemple, il travaillera sur des séquences de mouvements composées uniquement de préparations pour d’autres mouvements : prise d’élan avant un saut, un changement de direction ou une rotation... Le décalage entre l’intention et l’action fait apparaître la manière dont le danseur se projette vers le mouvement à venir.. La promesse d’un vocabulaire de gestes novateur et passionnant.

COLLECTIF ÈS - Hippopotomonstrosesquippedaliophobie* - 2014 - 3 danseurs - Créateurs, interprètes Sidonie Duret, Jérémy Martinez, Émilie Szikora - Création lumière Félix Bataillou
NOÉ SOULIER - Removing / Création 2015 - 6 danseurs - Concept, chorégraphie Noé Soulier - Son Éric La Casa
Crédit photographique : Gilles Aguilar

COLLECTIF ÈS Production Collectif Ès. Coproduction CCNR Rillieux-la-Pape / Yuval Pick. Accueils en résidence CDC Le Pacifique Grenoble, Le Triangle / Cité de la Danse - Rennes, Silke Z. - resistdance, CND Lyon. Soutiens Scène 7 - Le Croiseur, The European Network Studiotrade, Divendo Conseil. Le Collectif Ès est soutenu par la DRAC Rhône-Alpes Ministère de la Culture et de la Communication au titre de l’aide au projet et par la Ville de Lyon.
NOÉ SOULIER Production déléguée ND Productions. Coproduction LE CND, un centre d’art pour la danse - Pantin, Festival d’Automne à Paris, Maison de la Danse - Lyon, TAP - Théâtre Auditorium de Poitiers, CDC - Toulouse / Midi-Pyrénées, Musée de la danse - Rennes, PACT Zollverein - Essen, Kaaitheater - Bruxelles. Production, diffusion, administration Alma Office - Anne-Lise Gobin, Alix Sarrade, Pierre Reis. Avec le soutien de la DRAC Île-de-France au titre de l’aide au projet. Noé Soulier est artiste associé au CND jusqu’en 2017.

 

Durée: 1h20 entracte compris

Lieu
Maison de la Danse
MARS
Samedi 19
21:00

TARIF D

Série 1 : 21-18 €

Série 2 : 17-14 €

-18 ans : 12 €

15-17 mars 2016

Vader

Peeping Tom

Maison de la Danse

Surréaliste, fou, cruel, tendre et profond : tel est l’univers du collectif bruxellois Peeping Tom.

Des interprètes aux très forts tempéraments dans un huis clos sophistiqué, une danse désarticulée, des situations burlesques, des moments intimes troublants, un théâtre décalé : autant de régals scéniques qui caractérisent le travail du collectif bruxellois. Dans ce nouveau spectacle dont l’action se déroule dans une curieuse maison de retraite, les interprètes virtuoses – ici accompagnés par un chœur de figurants lyonnais – ont quitté le monde des vivants, mais n’ont pas tout à fait encore rejoint celui des morts. Au centre de cette antichambre poétique et poignante, trône la figure du père (vader en flamand), sa mythologie, son aura et son étiolement. Les Peeping Tom se jouent des secrets pour redonner au temps ses couleurs, sa musique. La beauté avec laquelle le tragique et le burlesque, le théâtre, les décors et la danse vibrent dans Vader nous bouleverse.

PEEPING TOM - Vader - 2014 - 7 danseurs, comédiens et 10 intervenants amateurs
Mise en scène Franck Chartier - Aide à la mise en scène et dramaturgie Gabriela Carrizo - Assistance artistique Seoljin Kim, Camille De Bonhome - Composition sonore et arrangements Raphaëlle Latini, Ismaël Colombani, Eurudike De Beul, Renaud Crols - Mixage audio Yannick Willox - Conception lumière Giacomo Gorini, Peeping Tom - Costumes Peeping Tom - Conception décors Peeping Tom, Amber Vandenhoeck
Crédit photographique : Herman Sorgeloos

Production Peeping Tom. Coproduction Theater im Pfalzbau - Ludwigshafen, KVS - Théâtre Royal Flamand - Bruxelles, Festival GREC - Barcelone, HELLERAU - European Center for the Arts Dresden, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Théâtre de la Ville - Paris, Maison de la Culture - Bourges, La Rose des Vents - Villeneuve d’Ascq, Printemps des Comédiens - Montpellier, avec l’aide de Sommerszene, Szene Salzburg - Avec le soutien des Autorités flamandes.
En complicité avec les Célestins, Théâtre de Lyon
Avec le soutien de la Région Rhône-Alpes dans le cadre de l'APSV

        

 

Durée: 1h30

Lieu
Maison de la Danse
MARS
Mardi 15
20:30
Mercredi 16
20:30
Jeudi 17
20:30

TARIF C

Série 1 : 29-26 €

Série 2 : 25-22 €

-18 ans : 17 €

28-29 mars 2015

Un faible degré d’originalité

Antoine Defoort

Théâtre Les Ateliers

FESTIVAL LA MAISON SENS DESSUS DESSOUS

La propriété intellectuelle dans le domaine de la création artistique ? Un sujet pour le moins épineux, pris à bras le corps par le foutraque et génial Antoine Defoort dans ce Faible degré d’originalité, qu’il présente lui-même comme une « causerie-in-progress ». Elle sera élaborée en déployant des efforts de rigueur et de documentation, tempérés par quelques digressions thématiques qui, on s’en doute, évoqueront davantage un dimanche après-midi entre amis qu’un cours de droit ! Il s’agira de dresser un état des lieux du droit d’auteur, de son fonctionnement juridique et de son histoire, et de tergiverser joyeusement sur ses enjeux et implications sociétales.

Conférence - version bêta

ANTOINE DEFOORT / L’AMICALE DE PRODUCTION - Un faible degré d’originalité
Réfléchit, fait des schémas et parle aux gens Antoine Defoort - Alimente la réflexion et met en perspective Julien Fournet - Anticipe et résout les problèmes techniques Robin Mignot - Prend en charge la production du projet et ourdit des plans Marion Le Guerroué - Coordonne les choses et dispense des conseils Mathilde Maillard - Fait les contrats, les déclarations et bien d’autres choses Sarah Calvez - A pris une photo Belinda Annaloro - A fait du python Olivier Demarto

Production L’Amicale de Production. Coproduction Le Vivat / Scène convention-née danse et théâtre d’Armentières, Centre national de la danse - Pantin, Buda Kunstencentrum - Kortrijk, Bit Tea-tergarasjen - Bergen, le CENTQUATRE - Paris. Antoine Defoort est artiste associé au Vivat / Scène conventionnée danse et théâtre d’Armentières, au Phénix Scène nationale Valenciennes, au Beursschouwburg - Bruxelles et au réseau européen APAP / Performing Europe (DGEAC - programme Culture).  L’Amicale de Production bénéficie du soutien du Ministère de la Culture et de la Com¬munication (Conventionnement DRAC Nord-Pas-de-Calais), du Conseil régional du Nord-Pas-de-Calais et de la Ville de Lille.

Durée: 1h15

Lieu
Théâtre Les Ateliers
MARS
Samedi 28
20:30
Dimanche 29
17:00

Tarif unique : 10 €

Pages