Serge Aimé Coulibaly est l’un des chorégraphes les plus engagés de sa génération et promène sur le monde un regard aiguisé et bienveillant, pour nourrir une danse qui puise à toutes les sources.
Biennale de la danse
Création 2020
Wakatt, mot d’origine arabe, signifie Notre époque en dioula, sa langue maternelle. C’est le titre qu’il a choisi pour sa nouvelle création, qu’il répète entre Bobo-Diolasso et Bruxelles, ses deux patries, l’une de naissance et l’autre d’adoption. Comme toujours chez le chorégraphe belgo-burkinabé, le propos politique est la base de son travail de recherche. Après Kalakuta Républik, inspiré de Fela Kuti mais très ancré dans la réalité burkinabée, il explore aussi bien les ressorts de la peur et de la manipulation, que ceux du désir et de la beauté. En compagnie de six danseurs, quatre danseuses et du compositeur-musicien Magic Malik, Coulibaly éclaire de son regard sensible les réalités sordides d’aujourd’hui, en gardant l’espoir chevillé au corps et au cœur, porté par une danse totalement habitée.
 

Serge Aimé Coulibaly • Wakatt  • 2020 • 10 danseurs, 3 musiciens - Direction artistique Serge Aimé Coulibaly - Musique Magic Malik - Scénographie, costumes Catherine Cosme - Lumières Giacinto Caponio - Crédit photographique Géry Barbot
 
Coproduction Théâtre National Wallonie-Bruxelles, Belgique ; Ruhrtriennale, Allemagne ; La Biennale de la danse de Lyon ; deSingel, Anvers, Belgique ; Kampnagel, Hamburg, Allemagne. Remerciements Ankata, Bobo-Dioulasso Burkina Faso ; Dream City Tunis. Diffusion Frans Brood Productions. Avec le soutien de La Communauté Flamande, La Fédération Wallonie-Bruxelles, Tax Shelter Belgique.
 
Ce spectacle est labellisé dans le cadre de la saison Africa2020 de l'Institut français, avec le soutien de son Comité des mécènes
 

Durée: N.C.

Lieu
Théâtre de la Croix-Rousse
JUIN
Jeudi 10
21:00
Vendredi 11
21:00

TARIFS / RÉSERVATIONS

 

• À partir du 6 mars 2021 auprès de la Biennale de Lyon
labiennaledelyon.com