Grâce aux Nuits de Fourvière, nous connaissons bien à Lyon les spectacles grandioses de Bartabas, il nous restait à explorer ces formes intimes où il converse à voix basse avec ses contemporains.

Après Entr’aperçu, sur les traces de Victor Segalen, après Le Centaure et l’Animal, fruit d’une rencontre avec Ko Murobushi où son art se mêlait au Butô, Golgota s’en va puiser aux racines du flamenco. C’est avec Andrés Marín, l’un des plus talentueux artistes du flamenco contemporain, que Bartabas a choisi d’orchestrer un « mano a mano » sur les effluves mystiques des œuvres liturgiques de Tomás Luis de Victoria. Il dit avoir été inspiré par les mots de Chagall qui voyait la crucifixion comme un cirque. Les processions andalouses de Marín font corps avec le monde intérieur de Bartabas à la recherche d’une musique silencieuse. La maîtrise est ici parfaite, les gestes de l’homme et de l’animal sont également retenus ou déployés. Ils sont de même nature. Les chevaux semblent à peine effleurer le sol, la danse est silencieuse et belle à couper le souffle. Une rencontre sublime entre l’épure de l’art équestre et les gestes essentiels d’une danse millénaire pour deux hommes, quatre chevaux, deux musiciens et un contre-ténor.

On ne présente plus Bartabas.
 Pour la première fois, il se produit sur le plateau de la Maison de Danse, en duo avec l’extraordinaire danseur de flamenco Andrés Marín dans Golgota, une ode aux processions de la Semaine Sainte.

BARTABAS / ANDRÉS MARÍN - Golgota - 2013 - 2 hommes, 4 chevaux, 2 musiciens et 1 chanteur
Conception, scénographie et mise en scène Bartabas - Chorégraphie et interprétation Andrés Marín et Bartabas - Musique Tomás Luis de Victoria - Avec les chevaux Horizonte, Le Tintoret, Soutine, Zurbarán et l’âne Lautrec - Contre-ténor Christophe Baska - Cornet Adrien Mabire - Luth Marc Wolff - Comédien Pierre Estorges - Assistante à la mise en scène Anne Perron - Lumière Laurent Matignon - Son Frédéric Prin - Costumes Sophie Manach, Yannick Laisné - Accessoires Sébastien Puech - Fabrication du décor Les Ateliers Jipanco - Crédit photographique : Nabil Boutros

Production Théâtre équestre Zingaro. Coproduction Bonlieu Scène nationale - Annecy et La Bâtie - Festival de Genève dans le cadre du projet PACT, Théâtre du Rond-Point - Paris, Maison de la Culture d’Amiens. Création à Bonlieu - Scène nationale Annecy. Le Théâtre équestre Zingaro est soutenu par la DRAC Île-de-France / Ministère de la Culture et de la Communication, le Conseil général de Seine-Saint-Denis, la Ville d’Aubervilliers. Remerciements Emmanuelle Santini, Anna Kozlovskaya, Jean-Michel Verneiges.

Spectacle présenté par les Nuits de Fourvière en partenariat avec la Maison de la Danse

Durée: 1h15

JUIN
Dimanche 22
20:30
Lundi 23
20:30
Mardi 24
20:30
Jeudi 26
20:30
Vendredi 27
20:30
Samedi 28
20:30

Tarif unique : 35€

RÉSERVATIONS BILLETTERIE

Nuits de Fourvière
www.nuitsdefourviere.com
04 72 32 00 00