Avec en scène quatre batteries et cinq danseurs, Maud Le Pladec fait la preuve musclée qu’en confrontant musique et danse, il est aussi question de politique.

Democracy c’est ça : d’abord choisir une musique percutante pour une danse extrêmement physique, pulsionnelle, menée tambour battant. Maud Le Pladec est une chorégraphe au caractère bien trempé, elle n’a donc pas hésité à se confronter à des musiques musclées, celle de l’américaine Julia Wolfe et celle de l’italien Francesco Filidei : des compositions qui font autorité, qui font littéralement la loi. Ensuite il faut se demander : face à cette incarnation du pouvoir, comment les corps peuvent-ils réagir ? Faut-il suivre le rythme ? Entrer en insurrection ? Alors oui, chorégraphier le rapport entre la musique et la communauté, ce n’est pas faire exercice de style, encore moins dessiner une métaphore des enjeux politiques. C’est placer le corps –et au-delà la culture– au centre du débat politique pour une danse radicale d’« intérêt public ». Qui mène la danse ? Democracy est autant concert que chorégraphie, où les neuf interprètes en perpétuel mouvement inversent régulièrement les rôles et créent une énergie à couper le souffle.

De pièce en pièce, Maud Le Pladec cheville la musique au corps des danseurs. Une musique percutante, offensive, pour une danse extrêmement physique et fusionnelle.

MAUD LE PLADEC / LÉDA - Democracy - 2013 - 5 danseurs, 4 musiciens
Conception et chorégraphie Maud Le Pladec - Musiques Julia Wolfe (Dark Full Ride), Francesco Filidei (SILENCE=DEATH, création originale), TaCTuS (séquence d’introduction) - Musique live Ensemble TaCTuS - Scénographie lumière Sylvie Mélis - Création costumes Alexandra Bertaut - Assistant musical Gaël Desbois - Documentation Youness Anzane - Création décors Vincent Gadras - Crédit photographique : Konstantin Lipatov

Production Léda. Coproduction Théâtre National de Bretagne / Mettre en Scène 2013 - Rennes, Les Subsistances - Lyon, Maison de la Danse / Biennale de la danse de Lyon dans le cadre de modul-dance / programme Culture de l’Union Européenne, Théâtre Paul Éluard-tpe Scène conventionnée de Bezons dans le cadre de la permanence artistique de la Région Île-de-France, Tanzquartier Wien, CCN de Caen Basse-Normandie (Accueil Studio, Ministère de la Culture et de la Communication), CCN de Franche-Comté à Belfort (Accueil Studio, Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Franche-Comté), CDC Paris Réseau (Atelier de Paris - Carolyn Carlson, L’Étoile du nord, micadanses - ADDP, studio Le Regard du Cygne - AMD XXe). Avec le soutien de modul-dance / programme Culture de l’Union Européenne, Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Bretagne, Région Bretagne, Ville de Rennes, Spedidam, Adami. Avec l’aide à la production et à la diffusion d’Arcadi. Maud Le Pladec a été lauréate du programme « Hors les Murs » de l’Institut français en 2013 pour une recherche autour du collectif de musique contemporaine Bang on a can.

Présenté avec le soutien de modul-dance et de la Maison de la Danse

 

Modes de réservation

> Spectacle présent dans l'abonnement Maison de la Danse

> Réservation hors abonnement à la Biennale de la danse uniquement
Galerie des Terreaux - Lyon 1er
www.biennaledeladanse.com
tél. 04 27 46 65 65 

Durée: 50 min

SEPTEMBRE
Vendredi 19
21:30
Samedi 20
21:30

De 10 à 20€

RÉSERVATIONS BILLETTERIE

Biennale de la danse
À partir du 4 juin 2014
Galerie des Terreaux - Lyon 1er
www.biennaledeladanse.com
04 27 46 65 65

Essayez autre
chose
16-17 oct. 2014
Michèle Noiret
Hors-champ