Deux quatuors dansent l’amour des deux côtés de la Méditerranée. De la tradition africaine au hip hop, une danse sur les grands airs de Nina Simone, la plus africaine des divas.

En 2010, Abou Lagraa crée Nya pour les danseurs du Ballet Contemporain d’Alger. Il poursuit l’aventure en associant les danseurs de sa compagnie La Baraka et les danseurs du Ballet Contemporain d’Alger pour cette nouvelle création. Pour parler de ses racines africaines et de l’amour, le chorégraphe a choisi comme fil conducteur la chanteuse Nina Simone, la plus africaine des divas. La voix envoûtante de la pianiste de génie, rejetée, censurée à cause de sa couleur de peau mais toujours fière et combative, accompagne les deux quatuors vibrants qui composent la soirée. Le premier, dansé par La Baraka, réactive l’un des motifs favoris du chorégraphe : l’amour dans les pas de deux. Le second quatuor dansé par le Ballet Contemporain d’Alger à la technique hip hop, explore la question de l’identité. Ce voyage dresse un pont entre les hommes et les cultures.

Durée: 1h

JANVIER
Vendredi 24
20:30
Samedi 25
20:30
Dimanche 26
15:00

Série 1 : 29-26 €

Série 2 : 25-22 €

-18ans / Pass -30ans : 17 €

Essayez autre
chose
25-26 mars 2014
Ulf Langheinrich
Movement C