Après avoir ouvert la saison avec une création pour la compagnie de Benjamin Millepied, le L.A. Dance Project, Emanuel Gat retrouve la Maison de la Danse avec sa propre compagnie. The Goldlandbergs explore l’univers artistique du musicien hors du commun Glenn Gould.

La compagnie du chorégraphe d’origine israélienne Emanuel Gat, installée depuis 2007 dans le sud de la France, a très rapidement acquis une renommée internationale, elle est régulièrement l’invitée de scènes et festivals prestigieux du monde entier. Emanuel Gat crée ou transmet aussi des pièces pour d’autres compagnies dont le Ballet de l’Opéra de Paris, le Ballet du Grand Théâtre de Genève, le L.A. Dance Project dirigé par Benjamin Millepied… La rigueur de son écriture, délicate, subtile et réfléchie, fait de lui une rareté : un authentique et brillant chorégraphe. Son monde chorégraphique est à la fois sobre et élégant, intériorisé et virtuose, avec une science de l’espace inégalée. Sa signature d’auteur n’est possible que grâce à la confiance du chorégraphe en ses danseurs, tout en virtuosité, présence et écoute sensibles. Il choisit à l’occasion du festival Montpellier Danse 2013 de créer avec eux une chorégraphie sur une bande son qui superpose soigneusement deux partitions distinctes : un documentaire radiophonique réalisé par Glenn Gould en 1977 et des extraits du magistral enregistrement des Variations Goldberg de Bach jouées par Gould lui-même, réalisé en 1981, quelques mois avant sa mort. Un défi passionnant qu’Emanuel Gat relève avec une élégance souveraine.

Durée: 1h10

AVRIL
Mercredi 16
19:30
Jeudi 17
20:30

Série 1 : 29-26 €

Série 2 : 25-22 €

-18ans / Pass -30ans : 17 €