ARCHIPEL CARLSON
1 semaine, 2 pièces, la présentation de la collection vidéo de Carolyn Carlson et des surprises…

Carolyn Carlson a créé plus d’une centaine de pièces dont un grand nombre constitue des pages majeures de l’histoire de la danse. Danseuse et chorégraphe hors norme, elle s’est toujours attachée à poser des questions devenues centrales : la mémoire, la transmission, la culture chorégraphique, l’improvisation, la tradition, la quête des origines... Sa danse s’enracine dans l’histoire de l’art et reste tendue vers l’avenir, exerçant une influence majeure sur plusieurs générations d’interprètes et de créateurs. Cet archipel nous permettra de mieux découvrir cet auteur majeur.


La danse amplifie charnellement l’hommage inspiré que la chorégraphe a écrit dans son ouvrage Dialogue with Rothko. Un solo épuré, poétique, d’une grande exigence artistique.

Carolyn Carlson nous livre son solo le plus récent. La grande dame de la danse, nommée chorégraphe-étoile à l’Opéra de Paris en 1974, choisit de dialoguer avec le peintre Mark Rothko pour aller au plus profond de son art. C’est une toile intitulée Black, Red and over Black on Red qui a inspiré Carolyn Carlson et qu’elle s’est efforcée de faire parler dans son ouvrage Dialogue with Rothko dont s’inspire le spectacle. Elle en fait une lecture personnelle tentant d’en décrypter les plus intimes secrets. Poésie, musique, lumières, danse vibrent avec Rothko. Un solo inspiré et tracé sous le regard pénétrant de Yoshi Oïda, metteur en scène japonais, acteur emblématique de Peter Brook et de Peter Greenaway, et sous la plume musicale subtile de Jean-Paul Dessy, au violoncelle.

Durée: 1h

OCTOBRE
Samedi 5
20:30

Série 1 : 29-26 €

Série 2 : 25-22 €

-18ans / Pass -30ans : 17 €