Avec le soutien de la Fondation BNP Paribas

Point commun de ces deux courtes pièces présentées lors de la même soirée, le dialogue entre les musiciens sur scène et les danseurs. Chacun suscite, auprès des autres protagonistes, de nouvelles réponses sonores et chorégraphiques, joue de son apparition et de sa disparition. Dans Barroco, les danseurs Ennio Sammarco et Dominique Duszynski ont choisi comme point de départ avec le musicien Josselin Varengo certaines compositions de Dave Brubeck, pour leur rythmique impaire, au caractère répétitif, obstiné et ce sens du swing, de la légèreté, de la rondeur et de l’insouciance. Pour Un Fascio di nervi, le danseur Antonio Montanile -vu récemment dans les créations de Caterina Sagna- a choisi avec le musicien Thomas Luks d’explorer toutes les possibilités polyphoniques du violoncelle.
Dans l’une et l’autre des deux propositions, l’élégante nonchalance et l’extrême rigueur du geste s’accordent en un même souffle, jubilatoire et libertaire, nécessaire.

 

Durée: 1 heure

JUIN
Vendredi 28
15:30

23-30€

Complice -
NOVEMBRE
Jeudi 5
19:00
Samedi 7
19:00