Sa compagnie s’appelle Zahrbat, qui était aussi le titre de son premier solo où il faisait voltiger les cartes en hommage à son père, joueur invétéré. Brahim Bouchelaghem a rencontré dans son parcours éclectique les grandes figures du mouvement hip hop. Il a travaillé avec Storm, Farid Berki, Käfig, puis avec Accrorap. Il est aujourd’hui artiste associé au Centre Chorégraphique National de Roubaix dirigé par Carolyn Carlson, qui soutient son travail et le qualifie de poète. Un voyage chorégraphique à Saint-Pétersbourg a permis une collaboration sensible avec les champions du monde russes du Battle of the Year 2008, les Top 9. Dans Davaï Davaï («  Allez, on y va »), le chorégraphe s’attache aux individus qui composent le groupe, il met en avant chaque personnalité, notamment dans des solos à couper le souffle, et compose une pièce qui raconte les dérives d’une société russe happée par l’appât du gain. Des images fortes, empreintes de beauté et d’humanité, conjonction talentueuse de puissance slave et de sensibilité française.

Durée: 1h10

MARS
Mardi 27
20:30
Samedi 31
20:30

23-30€