L’œuvre de Maurice Béjart est d’une ampleur et d’une diversité fascinantes. Le programme que nous avons choisi de présenter se compose de chorégraphies rares, intimistes et rigoureuses, témoignant de la passion de Béjart pour la musique de son siècle. Moins connues et jamais présentées à Lyon, ces quatre pièces créées à partir de 1957 ont en commun une écriture chorégraphique claire et dépouillée, dont l’abstraction prend ses racines dans le plus pur vocabulaire académique. De Bartók à Boulez en passant par Webern, le geste vient se poser au plus près de la partition musicale, donnant à la faire ressentir au plus profond. Point d’orgue de ce programme, Le Marteau sans Maître (1973) est une œuvre majeure du chorégraphe, inspirée des poèmes de René Char. On y voit apparaître son goût pour une métaphysique poétique, son attirance pour l’Extrême-Orient, son symbolisme personnel. La présence de Maurice Béjart imprègne chaque seconde de ce programme ambitieux, remonté avec ferveur par Gil Roman. L’occasion de découvrir une autre facette de l’homme qui plus que tout autre a rendu la danse populaire.

MAI - JUIN
Mercredi 30
19:30
Dimanche 3
17:00

23-30€