En 1976, Serge Gainsbourg composait L’Homme à tête de chou. Trente ans plus tard, Bashung reprenait cet album dans le but d’en faire une version scénique avec Jean-Claude Gallotta…
Ce spectacle est l’accomplissement d’une promesse, un dialogue qui se perpétue avec l’absent, que la maladie a emporté et dont la voix a été enregistrée sur bande. Dans ce troublant spectacle, Gallotta manie avec une délicieuse facétie paradoxes, audaces et interdits pour conter l’histoire de Marilou la shampouineuse. Les danseurs sont exaltants, la chorégraphie est enlevée, efficace, reconnaissable entre toutes : du Gallotta pur jus avec ses courses folles, ses sauts à l’énergie contagieuse, les gestes amples qui occupent tout le plateau.
Une danse très sensuelle, pour ne pas dire sexuelle, qui n’occulte ni la nudité ni les tabous. Mais toujours dans l’élégance. Un ballet noir et tragique, dynamique, rythmé. Vivant envers et contre tout.

Durée: durée : 1h10

DÉCEMBRE
Jeudi 2
20:30
Samedi 4
20:30

23-30€