Barak Marshall est un auteur, un chorégraphe original doté d’un style fort, typé. Nous ne l’avons pas vu depuis la Biennale Mediterranea en 1998 et son grand retour avec Rooster devrait marquer les esprits et enchanter un large public. Le spectacle s’inspire librement à la fois de l’œuvre de l’écrivain yiddish Peretz, notamment Bontshe le silencieux, de la pièce En attendant Godot de Beckett, ainsi que de certains récits extraits de la Bible. Il est empreint d’une multitude de références à la culture juive et au folklore yéménite, cher à Barak Marshall. Des chants, des musiques klezmer que l’on entend rarement ici rythment cette pièce foisonnante et remarquablement chorégraphiée, qui relève autant de la danse que du théâtre de l’absurde. Une frénésie rythmique pour douze danseurs et une chanteuse lyrique où se succèdent des images oniriques drôles, émouvantes ou improbables, des airs yiddish, un théâtre oublié, des farces à plumes, des drames et des amours perdues…
 

Durée: durée : 1 heure

JANVIER
Mercredi 25
19:30
Dimanche 29
15:00

23-30€